Transhumance pastorale

Accueil / EnBref / Transhumance pastorale
Transhumance pastorale

La mobilité est l’une des principales caractéristiques de la pratique de l’élevage au Burkina Faso. Elle permet aux éleveurs de chercher les meilleurs pâturages et d’optimiser la productivité de leurs troupeaux. La mobilité représente également une part essentielle de la stratégie commerciale des éleveurs pastoraux. Lorsque cette mobilité n’est pas assurée à travers la définition d’espaces et d’aménagements pastoraux, l’activité pastorale de devient source de conflits multiples, notamment avec les populations sédentaires.

C’est dans cette optique que le groupe de recherche et d’action sur le foncier, le Graf, a accompagné entre 2008 et 2013 un groupe de communes dans l’ouest du Burkina pour tracer et sécuriser une piste de transhumance trans-communale. Le projet a permis de définir deux parcours, la première longue de 185 km est à vocation commerciale et la seconde distante de 145 km est pratiquée essentiellement par les troupeaux en transhumance vers l’ouest et le sud du Burkina Faso.

Deux ans après le projet, que restent-ils de ses acquis ? Quelle est la situation sur le terrain ? Comment s’organisent les acteurs locaux pour pérenniser les acquis et faire face à d’autres défis liés au pastoralisme ? Pour y répondre, le Graf et MEDIAPROD travaillent sur la production d’un film documentaire de 26 minutes. Le tournage s’est déroulé courant décembre 2015 et le film est attendu pour début février 2016.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *